Femmes trans et Prophylaxie pré-exposition : retour sur le webinaire

« La PrEP pour les femmes trans : quels sont les opportunités et les défis ? », était le thème du webinaire organisé fin juin par le réseau NEMUS. NEMUS est l’acronyme de Network for Multidisciplinary Studies on ARV-based HIV Prevention, autrement dit : le réseau pour des recherches multidisciplinaires sur la prévention avec des traitements anti-rétroviraux.

Le webinaire était présenté par deux membres du Center for Excellence for Transgender Health : JoAnne Keatley et Madeline Deutsch. L’enregistrement et les présentations power point sont disponibles ici.

Les deux intervenantes ont insisté sur plusieurs points importants pour mieux envisager l’utilité de la PrEP pour les femmes trans :

  • La situation épidémiologique d’abord : selon les études disponibles, la prévalence du VIH parmi les femmes trans est d’environ 19,1%, un taux très élevé. Repenser la prévention pour ces communautés est une priorité absolue !
  • Toujours selon les enquêtes scientifiques, les femmes trans souffrent du manque d’accès aux services de santé, en particulier pour le dépistage et la prise en charge du VIH.

Si la PrEP peut apporter des solutions pour certaines, il reste de nombreux défis car les essais de PrEP ont négligé les réalités trans :

  • Les femmes trans ont été inclues de façon très minoritaire dans les essais, autour de 1% des échantillons, même si la manière dont ont fait les questionnaires a du invisibiliser plusieurs femmes trans.
  • Elle ont été recrutées dans les essais menés auprès des hommes ayant des relations avec des hommes…
  • Mais pas dans les essais menés auprès des femmes !

Résultat, on ne sait que peu de choses sur les enjeux spécifiques des femmes trans : les interactions avec les traitements hormonaux, mais aussi les discriminations vécues, la vie sexuelle, les problèmes d’accès aux soins. Et il n’y a pas assez d’éléments de preuve concernant l’efficacité de la PrEP pour les femmes trans.

Le Center for Excellence for Transgender Health a mené deux séries de 5 focus groupes à San Francisco sur la PrEP avec de 49 femmes trans séronégatives (4 groupes en anglais, 1 en espagnol). Il en ressort une très mauvaise connaissance de la PrEP : la plupart des participantes n’en ont pas entendu parlé, et le niveau de méfiance vis-à-vis du monde médical constitue un frein majeur pour l’accès à cet outil de prévention. Enfin, pour beaucoup, les priorités sont ailleurs : l’accès aux hormones, mais aussi le respect de leur identité de genre dans les cliniques médicales.

Les deux intervenantes ont convenu que la PrEP va se heurter à des questions d’accessibilité et d’acceptabilité pour les femmes trans et pour les soignants. Pour améliorer les choses, il faudra agir au niveau structurel :

  • En formant les soignants aux réalités trans.
  • En améliorant l’accueil dans les cliniques : mise en place de toilettes non-genrées, ou de salles d’attente adaptées et pas uniquement des posters/brochures pour les gais cisgenres.
  • En prenant en compte la diversité des vécus trans.
  • En conseillant aux soignant d’arrêter de focaliser sur le genre/la transition, afin de laisser du temps pour discuter de sexualité et des risques VIH/ITSS.
  • En améliorant les questions sur l’identité de genre dans les questionnaires d’enquête sur la PrEP !

Inclusion of trans women in pre-exposure prophylaxis trials: A review
Inclusion of trans women in pre-exposure prophylaxis trials: A review
Inclusion-of-trans-women-in-PrEP-trials-A-review-CAIC-Escudero-2015.pdf
92.0 KiB
26 Downloads
Détails

Patterns and Correlates of PrEP Drug Detection among MSM and Transgender Women in the Global iPrEx Study
Patterns and Correlates of PrEP Drug Detection among MSM and Transgender Women in the Global iPrEx Study
Patterns-and-Correlates-of-PrEP-Drug-Detection-iPrEx-Study-JAIDS-Liu-2014(2).pdf
820.3 KiB
93 Downloads
Détails

Preexposure Chemoprophylaxis for HIV Prevention in Men Who Have Sex with Men
850.3 KiB
69 Downloads
Détails

Non classé

Les commentaires sont désormais fermés pour cet article.