Dossier | La santé trans dans le magazine Remaides

Le magazine français Remaides de l’Association AIDES propose dans son numéro 98 un dossier spécial sur la santé trans. Reportages, interviews, témoignages, informations pratiques, textes de réflexion, glossaire engagé, c’est très complet et on vous invite à le consulter.

Pour la première fois, en effet, Remaides se propose de traiter des transidentités sous différents aspects : la santé et tout particulièrement le VIH, le parcours de transition, l’engagement militant en faveur des droits, la vie quotidienne, le changement d’état civil, etc.

Aussi vaste que complexe, ce sujet fait l’objet d’un dossier qui est présenté en deux parties : une première dans le numéro #98, et une seconde dans le prochain numéro (#99, printemps 2017).

Télécharger

Magazine Remaides N98 H2016
Magazine Remaides N98 H2016
Magazine-Remaides-N98-2016.pdf
4.8 MiB
218 Downloads
Détails

Merci à Jean-François Laforgerie et Mathieu Brancourt ; à Coline Mey, Caroline Izambert, Théau Brigand, Céline Offerlé, l’ensemble de l’équipe du SPOT Longchamp à Marseille, ainsi qu’à tous les témoins et militant-e-s mobilisé-es, à AIDES comme ailleurs, pour leur travail / participation.

Non classé

3 Commentaires

  1. Bonjour merci de votre travail je suis trans mtf vous pensez qu’il est possible d avoir un exemplaire papier du nmr 98 merci

    • Bonjour,

      Merci ! En ce qui concerne le magazine papier, il est mis à disposition dans différents points de diffusion, mais on ne pourrait vous dire où exactement car cela dépend des villes / régions. On vous invite à contacter l’association Aides pour plus de précisions : http://www.aides.org/nous-contacter

      Vous pouvez également le commander / vous abonner : http://www.aides.org/Remaides

      Au plaisir,

      L’Équipe de T&V

  2. Le 28 juin 2006 Act Up Paris organisait une répi « trans » et VIH, la première conférence en France sur le question du VIH…Plus de dix ans aprés Aides s’empare du dossier….mieux vaut tard que jamais. Ce qui est triste c’est que à Aides on a complètement oublié une figure formidable, Jenny, une trans des débuts d’Aldes qui a créé l’antenne d’Aides à la Rochelle, sa ville natale ou elle passait sa retraite. Il serait temps de faire une vidéo sur elle, qui est morte du sida aprés avoir créé cette antenne, avant que les témoins aient disparus.
    Maintenant le sida des trans c’est aussi une question de précarité. Les trans sont écartées de beaucoup d’emploi, elles sont peu présentes dans les universités. La précarité fragilise. Pour ce qui est des équipes « officielles » il faut dire que si aux USA Walter Bockting a alerté des 2001 avec son livre « transgenders and HIV » en France les équipes officielles n’ont jamais su faire quoi que ce soir sur le HIV des trans sauf éliminer les trans seropos des circuits d’opération.